Skip navigation

BUPA GLOBAL

LA PLEINE CONSCIENCE À L'ÉCOLE

Pourquoi certains établissements enseignent-ils la pratique de la pleine conscience en plus des mathématiques ?

De nombreux établissements scolaires reconnaissent désormais à quel point le fait de « prendre le temps » au cours d'une journée chargée peut aider les écoliers. Les études mettant de plus en plus en avant la relation bénéfique existant entre relaxation et santé, dans quelle mesure les enfants bénéficient-ils des avantages de ces techniques ?

Au premier abord, l'école -et ses rythmes soutenus- ne semble pas être l'endroit le plus approprié à la quête de sérénité intérieure. Et pourtant, si l'on considère que la vie moderne et le travail scolaire sont une source de pression pour les enfants, il semblerait finalement que ce lieu soit tout indiqué. La présentation de techniques de respiration et de concentration en classe permet aux établissements les plus avant-gardistes de contribuer au bien-être de leurs élèves.

Méditation et pleine conscience

Deux techniques ont un impact particulièrement positif : la méditation et la pleine conscience. La méditation consiste à vider son esprit pendant une période donnée en se focalisant sur sa propre respiration, et parfois sur un mot ou un son particulier. La pratique de la pleine conscience, qui ne cesse de gagner en popularité, consiste en différents exercices mentaux conçus pour aider tout un chacun à prendre conscience de ses émotions et de ses sensations, de façon relaxée et impartiale. Ces deux techniques sont l'occasion de prendre du recul, d'accéder à une certaine forme de paix intérieure et d'aborder les choses sous une autre perspective.

Des études récentes1 menées dans les domaines de la psychologie, de l'enseignement et des neurosciences montrent que l'apprentissage de telles pratiques à l'école peut contribuer à améliorer considérablement le bien-être, les compétences sociales, la concentration et les performances scolaires des écoliers.

Les respirations lentes et profondes augmentent l'oxygénation du cerveau et nous aident à garder les idées claires. Les études indiquent que même quelques minutes quotidiennes suffisent à réduire considérablement le stress et l'anxiété, et même à combattre la dépression.

« La pratique de techniques de relaxation avec vos enfants peut contribuer à réduire le stress et à améliorer la capacité de concentration et la clarté mentale. »

À San Francisco, les établissements ayant pris part au « Quiet Time », programme s'articulant autour de la pratique de la méditation transcendantale (MT), ont pu constater une amélioration des résultats scolaires. Parallèlement, l'assiduité augmente, les suspensions diminuent et les écoliers participants affichent des niveaux d'estime de soi et de bonheur bien meilleurs. En outre, ils entretiennent de meilleures relations avec les autres2.

Les avantages ne se limitent pas à la salle de classe. Voici quelques techniques simples de pleine conscience et de méditation que vous pouvez essayer :

  • Faites une promenade dans la nature et focalisez-vous sur un élément naturel précis pendant une minute ou deux. Accordez-lui toute votre attention, laissez-vous gagner par sa simplicité et vivez l'instant présent.
  • Communiquez avec votre corps, soyez attentif à toute sensation d'inconfort ou impression de tension et demandez-vous à quoi cela pourrait être dû.
  • Téléchargez une application conçue pour vous guider dans la pratique de la pleine conscience et de la médiation et faites en sorte de pouvoir profiter d'au moins une ou deux minutes de tranquillité dans la journée.
  • Apaisez votre esprit en vous focalisant sur votre respiration pendant une minute. Pour cela, retenez votre souffle pendant six secondes après chaque inspiration puis expirez lentement.

Le yoga

Le yoga est une autre technique de relaxation devenue extrêmement populaire pour améliorer le bien-être ; – il repose sur une association de mouvements corporels et d'immobilité mentale. Et cette ancienne discipline indienne ne fait pas des émules que parmi les adultes.

Les enfants, y compris les plus jeunes des écoles maternelles, sont désormais initiés au yoga et apprennent à adopter des postures telles que celles du chien tête en bas ou du chat, dans le cadre d'un système de mouvements conçus pour développer la force et la souplesse. Cependant, les bénéfices ne sont pas que corporels – cette pratique améliore la résilience et l'humeur et aide les écoliers et étudiants de tous âges à auto-réguler leurs émotions et leurs niveaux de stress3.

Dans le quartier Union School à Encinitas (Californie), la pratique du yoga a été introduite dans l'ensemble des écoles, au côté des activités sportives traditionnelles - grâce à des pédagogues visionnaires qui l'ont promue comme devant être « l'éducation physique du 21e siècle »4.

Le concept de « moments de calme » à l'école n'est certes pas nouveau, mais le fait d'encourager les enfants à se détendre et à se libérer de leur stress pourrait bien s'avérer être le meilleur moyen de s'assurer qu'ils exploitent pleinement leur potentiel. Prenez le temps de vous exercer aux techniques de relaxation chez vous, avec vos enfants : votre santé en tirera probablement quelques bénéfices. Alors, respirez lentement et vous verrez, votre vie n'en sera que plus saine et agréable.



1. L'enseignement contemplatif :Examen systématique s'appuyant sur des éléments probants des effets de la méditation à l'école 

2. Centre pour le bien-être et la réussite à l'école 

3. Khalsa SBS. Recherche sur la pratique du yoga dans les établissements scolaires : amélioration de la santé mentale et affective. Présentation invitée lors de la Seconde conférence internationale sur le yoga en tant que pratique de santé et de transformation sociale Haridwar : Fondation pour la recherche Patanjali (2013)

4. Le yoga à l'école :L'éducation physique du 21e siècle - Huffington Post